• Terre dite de bruyère

    Terre dite de bruyère

    Terre dite de bruyère Terre dite de bruyère Terre dite de bruyère

    Rhododendrons en Irlande

    Terre dite de bruyère Terre dite de bruyère

    Azalées près du lac majeur (Italie) et jardin privé à Plouagat (22)

    La terre de bruyère est originellement une terre siliceuse (à base de sable) avec décomposition de conifères, bruyère, fougères. C'est la terre de Sologne.  Celle qui est vendue dans le commerce est une terre 'dite de bruyère' avec tourbe et fibres végétales. Elle est peu fertilisante: ce n'est pas un terreau. Sa légèreté en fait un substrat drainant, et son acidité, un terrain propice aux plantes dites de terre de bruyère comme les Camellias, les Rhododendrons, les Erables du Japon. L'Hydrangea ou Hortensia préfère une terre acide plus consistante. Dans nos jardins bretons la terre est, généralement, naturellement acide. Pour vérification utiliser un kit d'analyse rapide vendu en jardinerie ou contacter un organisme disposant d'appareils plus performants (éventuellement une association horticole). La flore spontanée est aussi une indication d'acidité : Rumex, Renoncule (Bouton d'or), Bruyère, Fougères, Oseille, Digitale, Ajonc…Dans ce cas il n'est pas obligatoire d'ajouter de la "terre de bruyère", sauf si l'objectif est d'alléger une terre lourde. La terre dite de bruyère est très difficile à imbiber et lorsqu'elle sèche c'est encore plus difficile. Elle demande un arrosage plus contrôlé qu'une bonne terre de jardin. Et n'enrichit pas la terre. On  en fabrique soi-même avec des feuilles mortes de hêtre, de bouleau et autres, mélangées à de la fougère, de la mousse, avec un peu de terre sablonneuse, ou de sable. Retournée régulièrement cette composition sera opérationnelle au bout d'un an. Du commerce ou réalisée chez soi, ne pas l'utiliser seule mais la mélanger avec une terre fertile de jardin ou du compost.

    Les Hydrangeas bleus le resteront si la terre acide contient de l'alumine, l'acidité permettant l'assimilation de l'alumine. Si en terre acide ils virent au rose acheter des sels d'aluminium. Cependant un Hortensia naturellement rouge  ou rose se maintiendra ainsi.

    « Amours d'AnouresPlessage de bambous »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Mars 2013 à 15:37

    J'ai déplacé un hortensia rose, il est devnu mauve ! et je n'aime pas sa nouvelle couleur, j'ai rajouté de la dolomie mais pour le moment, pas de changement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :