• Tailler au bon moment

    Tailler au bon moment

    Tailler au bon moment

    A ne pas faire: tailler en fin d'hiver les arbustes devant fleurir au printemps car ils ont leur promesse de floraison sur les pousses de l'année précédente. Ils seront taillés après cette floraison et ainsi le temps leur sera donné pour préparer celle de l'année prochaine. Ne pas craindre de rabattre certains rameaux partant du sol. La vie d'un arbuste est plus courte que celle d'un arbre. Régulièrement il a besoin d'être "rajeuni" (le chanceux !) et aéré: couper à la base les plus vieilles tiges et le nourrir de compost. Au cours de l'été il fera de belles et vigoureuses jeunes pousses et gardera une allure esthétique. Pour les Hortensias, la taille des macrophyllas se fait en prenant garde à ne pas descendre au-dessous de la plus haute paire de bourgeons, ceux qui donneront des inflorescences cette année. Une astuce, si l'on veut réduire sa hauteur sans compromettre une partie de la floraison de l'année : rabattre une tige sur deux. L'an prochain les autres seront rabattues. Couper aussi toutes les branches mortes. D'autres Hydrangeas (Hortensias) fleurissent aussi sur le bois de l'année précédente: les asperas, parmi lesquels le fameux villosa (photo) qui se popularise de plus en plus, les serratas, petits hydrangeas de montagne et les quercifolias (à feuilles de chêne). En revanche les arborescents, 'Annabelle' étant le plus connu, les paniculés comme le désormais fameux 'Vanille Fraise', et les involucratas, moins répandus, fleurissant sur le bois de l'année, peuvent être taillés courts, c'est même recommandé si on veut de belles et grosses inflorescences; pour les paniculés il est urgent de le faire afin qu'ils ne fleurissent pas trop tardivement cet été. Il y a des exceptions dans cette dernière espèce: 'Dharuma', 'Early Sensation', 'Wim's Red', 'Praecox' fleurissent sur le bois de l'année précédente d'où l'utilité de connaître le nom de l'espèce et de la variété. Très pratique, "Hortensias et autres hydrangeas" livre de Thierry de Ryckel chez Ulmer.

    « Les tulipes sauvagesAux îles Glénan (29) »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :