• Les plantes panachées

    Les plantes panachées

    Les plantes panachées

    Ealeagnus 'Maculata' 

    avec tendance à retourner au type, rameau vert à couper

    Ces plantes ornementales sont souvent appréciées voire collectionnées. Pour l'harmonie chromatique il convient de ne pas en abuser. En excès elles brouillent et fatiguent le regard. Dans un jardin ornemental, les massifs se créent comme des tableaux: un mariage à bon escient, équilibré, des couleurs, des formes de feuillage, des écorces, des floraisons, déterminera le volume et la beauté de l'ensemble. Un jardin unicolore ou uniforme sera plat. Les plantes panachées naissent de mutations génétiques apparaissant sur des plantes "vertes", dans la nature ou en culture, ou dans des semis. Elles peuvent être aussi d'origine virale. Les horticulteurs essaient de stabiliser ces panachures par bouturages, clonages, hybridations. On peut soi-même essayer de bouturer un rameau panaché apparu au jardin. Les plantes panachées poussent lentement: la panachure est un manque de chlorophylle, pigment vert qui masque tous les autres pigments présents dans le feuillage et qui n'apparaissent souvent qu'en automne quand la chlorophylle se retire. C'est par ce pigment vert que se fait la photosynthèse permettant à la plante, à la lumière,  par son feuillage, piégeant le CO² de l'air, d'élaborer une sève nourricière combinaison des éléments minéraux du sol et de l'eau puisée par les racines, créant ainsi les sucres énergisant et la structure charpentière, puis rejetant l'oxygène dans l'air. Ainsi grandit la plante, mais beaucoup moins vite si la chlorophylle est peu présente. Le soleil peut brûler ces plantes: à situer plutôt à mi-ombre lumineuse. Des rameaux complètement albinos apparaissent parfois, qui ne pourront survivre longtemps. Sur une plante panachée il y a une tendance forte à retourner au type vert (photo) qui prendra le dessus, si on n'intervient pas. Couper ces rameaux très chlorophylliens qui poussent très vite: en quelques années la plante panachée redeviendrait verte.

    « Un jardin refuge

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Renee jouan
    Samedi 6 Mai à 17:39
    Très intéressant cette explication
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :