• Le froid ressenti

    Le froid ressenti

    Le froid ressenti

    La météorologie nous indique, parfois, le "froid ressenti". Cette notion, est basée sur un calcul mathématique mesurant  l'impact du vent sur la sensation de froid: 0°C par un vent de 20km/h équivaudrait à moins 5°C; moins 5°C, à moins 11°C. Ce calcul, consultable sur internet, est cependant contesté dans sa formule par les scientifiques qui, cependant, ne peuvent nier la réalité d'un ressenti plus accentué quand souffle le vent. Quoiqu'il en soit ce ressenti n'est valable que pour les êtres vivants à sang chaud qui ont des échanges thermiques entre l'intérieur du corps et l'extérieur. Il n'est pas valable pour les plantes: pour elles moins 5°C sera toujours moins 5°C quelle que soit la force du vent. Une plante est toujours à la température ambiante. Ce qui est dommageable c'est, d'une part la déshydratation causée par un vent fort et d'autre part l'humidité combinée au froid. Les plantes à feuillage caduc se protègent du froid en se délestant des feuilles, et des tiges pour les vivaces et bulbeuses. Elles se mettent en dormance, sève "descendue". Les feuilles persistantes sont généralement plus petites (conifères) ou plus épaisses (buis, houx) afin de résister au froid. Les plantes persistantes à feuillage fin sont en général des plantes d'origine tropicale ou méditerranéenne qui demandent une protection "artificielle" en hiver. Une plante qui gèle a les cellules qui éclatent et c'est irréversible. Sur les arbres et arbustes par temps exceptionnellement froid, ce sont les plus jeunes rameaux, les plus fins, moins endurcis, donc situés en cime ou en extrémité de ramure qui gèlent d'abord, mais, au printemps les pousses repartiront plus bas.

    « Le jardin frissonneParfums d'hiver »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :