• Azote et Cie

    Azote et Cie

    Azote et Cie

    L'azote est à répandre au printemps et non à l'automne. On ne booste pas les plantes à la veille de l'hiver car elles seraient fragilisées, plus sensibles au froid et aux maladies. Les parties aériennes des plantes ont besoin de repos en hiver. Au potager: en fin d'été et en automne semer des engrais verts fixateurs d'azote rendu disponible au printemps. Pour la plantation des arbustes, arbres ainsi que fruitiers, une utilisation de sang séché, pourvoyeur d'azote, à assimilation rapide ne se fera qu'au printemps. En revanche la corne broyée, également riche en azote, mais d'assimilation lente, peut se mélanger à la terre, à l'automne, dans le trou de plantation. L'azote favorise le feuillage (photo). Pour un amendement complet il faut aussi penser au phosphore et au potassium qui ont un impact sur le développement racinaire et la floraison et la fructification. C'est le fameux équilibre NPK, nutriments de base, à doser en fonction des plantes et des objectifs à atteindre. Les éléments dits secondaires: calcium, fer, manganèse, bore, alumine, etc., en quantité insuffisante peuvent causer des carences. Un manque de bore donne par exemple des poires avec des parties liégeuses internes. Un manque de calcium provoque un brunissement interne prématuré des pommes. Un manque de fer donne des Camellias aux feuilles jaunies. Un engrais organique sera bénéfique mais il est utile d'analyser sa terre pour bien gérer le jardin, sans gaspillage, ni erreurs de choix des plantes.

    « Hydrangeas à ShamrockAvril en beauté »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :