• 10 conseils pour jardiniers pressés

    10 conseils pour jardiniers pressés

     

    D’abord un état d’esprit :

    être accueillant avec la nature ; ne pas être obsédé par la « mauvaise herbe = plante indésirable», ni des produits en ‘ides’ (herbicides, pesticides); ne pas être maniaque du sécateur.

    1°) la pelouse : ne pas tondre court, accepter la mousse, les pâquerettes, ou essayer des alternatives (Lippia nodiflora), sinon semer des graminées qui poussent moins vite (ray-grass anglais, Fétuque élevée)

    2°) laisser de l’espace à la nature : sous-bois, jachère, pour les papillons et insectes

    3°) Privilégier les vivaces aux annuelles (y compris pour les Géraniums) sauf celles qui se ressèment toutes seules, et laisser les bulbes en place.

    4°) Privilégier le préventif au curatif : compter sur les auxiliaires du jardinier (insectes, oiseaux, et autres animaux),renforcer les plantes par des apports naturels (décoctions, produits à base d’algues)

    5°) Pas de manie du sécateur : laisser des formes libres et donc naturelles

    6°) Pailler avec les produits de taille, tontes de pelouse, feuilles mortes, aiguilles de pin, fougères…

    7°) choisir des plantes couvre-sol (vivaces et rosiers)

    8°) au potager : légumes ‘perpétuels‘ (poireau, ail, salade à couper, chou Daubenton, artichaut, Rhubarbe, Oseille…), Tour à pommes de terre

    9°) échelonner les semis, pour ne pas être débordé. Privilégier le semis en pleine terre (les protéger avec voile).

    10°) planter la bonne plante, au bon endroit, au bon moment

     

    « Dahlia impérialPremières glaces ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :